Heat Vision: Superman or Pit-Bearing Snakes?

Jason Baek

Abstract


When one reads the words ”heat vision,” it is common to imagine Superman flying through the air, blasting red beams from his eye sockets. Although this is a fairly creative image, the type of “heat vision” found in many snakes is different. When alluding to “heat vision” in snakes, one refers to the ability of certain snake species to sense heat through pit organs. These structures connect with a snake’s sense of touch, with the trigeminal nerves and ganglia being major components of this mechanism. Transient receptor potential cation channel, member A1, or PRTA1, is a protein found in the stems of trigeminal nerves. It is often asserted that the evolution of PRTA1 is directly connected to the evolution of infrared sensory pitbearing snakes.

 

Quand une personne lit les mots ”vision de chaleur,” il est naturel que la première chose qui vient a tête est l’image de Superman qui vole dans le ciel avec des rayons rouges quit sortes de ses yeux. Bien que ceci est une image créative, le type de “vision de chaleur” qui se trouve dans les serpents est très différent. Lorsqu’on parle de “vision de chaleur” dans les serpents souvent on réfère à l’abilité que l’èspece de serpent peut sentir la chaleur à travers de ses organes. Ces structures on des connections avec le sens du toucher d’un serpent, avec les nerves trijumeau et le ganglion qui sont des composants major de cette méchanism. Le canal cationique potentiel de récepteur transitoire, membre A1, ou PRTA1, est un protéin qui se trouve dans les tuyaux des nerves trijumeau. Il est souvent affirmé que l’évolution du PRTA1 est directement connecté à l’évolution des serpents de puits avec sensorielle infrarouge.


Full Text:

PDF


DOI: https://doi.org/10.13034/jsst.v9i1.145

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Copyright (c) 2016 Journal of Student Science and Technology