Phage Therapy

Robin Little

Abstract


The next line of defence against antibiotic-resistant bacteria could be genetically modified viruses. If bacteriophage, viruses that replicate by infecting bacterial cells, are engineered with genetic programing to target bacteria that harm humans, a large amount of time and money could be saved by no longer adapting antibiotics to evolving bacteria. Using phage as a form of medicine is called Phage Therapy. But that is not the only application for phage technology, phage can be adapted to initiate cell death through ge¬netic codes, or gene expression for cells that do not use certain beneficial genes. Conventional antibiotics affect more types of cells than are necessary to cure illnesses and thus produce harmful side effects. Phage therapy can be used to sterilize food, treat infection, stimulate gene expression, and perhaps much more.

La prochaine ligne de défense contre les bac¬téries résistantes aux antibiotiques pourrait être les virus génétiquement modifiés. Si la bacté¬riophage, un virus qui se répliquent en infectant des cellules bactériennes, sont conçus avec la programmation génétique pour cibler les bacté¬ries qui infectent humains, beaucoup de temps et d'argent pourrait être économisé en n'adaptant plus les antibiotiques a l'évolution des bactéries. On s'appele cette utilization medicinale de phage «Phagothérapie». Mais ce n'est pas la seule ap¬plication de la technologie de phage, ca peut être adapté pour déclencher la mort des cellules par des codes génétiques ou par l'expression des gènes des cellules qui n'utilisent pas de certains gènes bénéfiques. Antibiotiques classiques af¬fectent plusieurs types de cellules, plus qui est nécessaire pour guérir les maladies, et donc ils produisent les effets secondaires néfastes. Phage thérapie peut être utilisé pour la stérili¬sation d'aliments, traiter des infections, stimuler l'expression du gène, et peut-être beaucoup plus.


Full Text:

PDF


DOI: https://doi.org/10.13034/cysj-2014-008

Refbacks

  • There are currently no refbacks.


Copyright (c) 2015 Journal of Student Science and Technology